La Charte du Parc pose six principes fondamentaux « d’urbanisme durable ». L’équipe pluridisciplinaire du Parc est mobilisable pour traiter de façon globale les projets d’urbanisme et lancer des projets d’accompagnement (projets touristiques, culturels, agricoles, pour la biodiversité, les économies d’énergie, les centres-bourgs et espaces publics etc.).

Encourager un cycle vertueux

Ce que dit la Charte du Parc

La Charte du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche traduit une réelle volonté d’inscrire les nouveaux développements et l’évolution des territoires dans l’exigence d’un urbanisme qualitatif, tout en croisant les enjeux paysagers, économiques, environnementaux, climatiques, sociétaux et patrimoniaux…

La Charte se compose de :

Les enjeux en matière d’aménagement se retrouvent de manière transversale dans la Charte.

Des priorités s’imposent :

  • la préservation des ressources naturelles et agricoles
  • la reconquête du bâti vacant ou dégradé au cœur des bourgs et village.

Le Plan de Parc cartographie les différentes mesures.

En tant qu’élu.e du parc, comment puis-je agir ?

Lorsque ma commune lance la réalisation ou la révision de son document d’urbanisme réglementaire (PLUi, PLU, carte communale), elle s’engage à mettre en application les six principes d’urbanisme durable suivants :

En tant qu’élu.e, je peux m’impliquer en matière d’urbanisme sur ma commune et aller vers davantage d’exemplarité :

  • je m’assure que ma commune répond de manière transversale aux principes d’urbanisme durable auxquels elle s’est engagée en signant la Charte,
  • j’associe le Parc aux projets de ma commune,
  • je sollicite les partenaires qui peuvent m’accompagner,

je mobilise les outils les plus adaptés à mon projet.