Ce géosite est un dyke comprenant trois pointements volcaniques bien alignés dont l’ensemble forme les Dents du Mézenc, aussi appelés les Dents du diable: la grosse dent à l’est, la petite dent (avec le chastelas) à l’ouest et la dent pointue au centre des deux premières.

L’appareil volcanique s’est mis en place au niveau d’une faille orientée Nord-Ouest /Sud-Est, cette dernière résultant de la fracturation du Massif Central au Miocène en raison de la poussée alpine.

Le filon de lave de ce volcan n’a pas atteint la surface, la roche est donc microgrenue, c’est-à-dire que les minéraux qui la compose sont presque invisibles à l’œil nu. Il s’agit d’une lave visqueuse et acide, saturée en silice qui contient du mica noir, minéral rare dans les laves du Velay. C’est l’érosion qui, par la suite, a mis à nu le filon de lave, et crée cette curiosité naturelle.

http://www.destination-parc-monts-ardeche.fr/pedestre/dents-du-mezenc/