Le Suc de Montivernoux est un dôme phonolitique prismé qui s’élève à 1441 mètres d’altitude.

Le suc de Montivernoux est un dôme de phonolite prismé qui fut formé par des coulées volcaniques datant de l’age tertiaire dites « des plateaux ». La base de ces formations volcaniques tertiaires est située au-dessus de 1150m. Le suc est une extrusion (éruption de roches volcaniques qui ne s’écoule pas et forme un dôme en refroidissant).

Sur tout le pourtour de la pente, des éboulis de trachyte ont été formés lors des glaciations quaternaires, par le processus de gélifraction, qui s’explique de la manière suivante : lors de glaciations intenses, de la glace se forme dans les fissures entre les roches, et elle sépare ces roches qui finissent par se briser, ce qui provoque des éboulements.