Le Rocher de Soutron est un suc de phonolite qui est très bien visible dans le paysage car il culmine à 1137 m soit 500 m au-dessus de la rivière L’Eysse qui passe à Arcens. Il montre, sur son flanc Sud-Ouest, un énorme éboulis de très gros blocs formant une vaste rivière de pierres. Ce piton de lave a traversé le socle de roches cristallines qui sont les vestiges de l’ancienne chaîne de montagne qui occupait l’Ardèche il y a 300 millions d’années.

Au nord-est, est présente une petite coulée de lave basaltique qui forme un replat. Dans les dépressions de cette surface qui correspondait à une pénéplaine résultat de l’érosion de l’ancienne chaîne de montagnes, il existait de petits lacs. C’est dans ces étendues d’eau que se sont déposés des sédiments sableux et argileux qui contiennent de petits niveaux de lignites (charbons de mauvaise qualité) que les habitants tentèrent, au XIXe siècle, d’exploiter.

Au sommet du Rocher, une vue imprenable sur l’ensemble des Boutières et du massif du Mézenc-Gerbier vous attend ainsi qu’une chapelle dédiée à Saint-Julien complètement intégré au Rocher.

Les eaux de pluies et la neige fondue pénètrent dans toute la masse de l’éboulis dont la formation est liée aux périodes glaciaires avec l’action du couple gel-dégel. Ces eaux se réunissent dans les parties basses de l’éboulis et sont suffisamment abondantes pour donner naissance à plusieurs sources pérennes, captées par la commune d’Arcens.

https://www.destination-parc-monts-ardeche.fr/decouvrir/a-pied/rocher-de-soutron/