Dans le cadre du « Plan châtaigneraie traditionnelle », ainsi que du « Contrat Ambition Forêt », un accompagnement est proposé aux propriétaires et aux castanéiculteurs qui souhaitent rénover leurs châtaigneraies, pour la production de châtaigne d’Ardèche AOP, et/ou mettre en place une gestion forestière durable de leurs taillis de châtaigniers, afin de produire du bois d’œuvre de qualité.

En effet, différentes aides ont été mises à disposition des propriétaires et des castanéiculteurs par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Ardèche, l’Europe, et depuis 2021 pour les taillis de châtaigniers par le dispositif Sylv’ACCTES.

Les travaux en verger

Quatre types de travaux de réhabilitation ou de renouvellement de vergers sont éligibles :

  • Réouverture de vergers abandonnés
  • Élagage des arbres greffés
  • Greffage
  • Plantation

Seules les châtaigneraies en variétés traditionnelles et engagées en AOP sont éligibles. Les variétés hybrides sont exclues. Ces aides sont ouvertes aux agriculteurs, aux cotisants solidaires, mais également aux propriétaires non agriculteurs.

Vous pouvez télécharger ci-dessous une fiche présentant les modalités des aides aux travaux en verger.

Pour tous ces travaux, à l’exception des travaux d’élagage, un diagnostic préalable, doit être réalisé (prendre contact avec le Parc des Monts d’Ardèche, ou la Chambre d’Agriculture). Il est gratuit pour les travaux de réouverture et payant pour les travaux de plantation et de greffage.

A noter que les agriculteurs et cotisants solidaires peuvent réaliser tous les travaux eux-mêmes, sauf les travaux d’élagage pour lesquels une formation de la Chambre d’Agriculture (ou autre) doit être suivie.

Documents à télécharger

Le Plan Régional et Départemental « Châtaigneraie Traditionnelle » est en cours de reconduction. De nouveaux documents pourront être téléchargés dès 2023.

Les aides à la mécanisation de la récolte

Avec le renouvellement du Plan châtaigne en 2020, de nouvelles aides à la mécanisation de la récolte sont proposées aux castanéiculteurs engagés en AOP. Ces aides sont ouvertes aux agriculteurs (à titre principal ou secondaire) et aux cotisants solidaires.

Les investissements éligibles correspondent aux dépenses d’achats de matériels et équipements de récolte : aspirateur-ébogueur, aspirateur à dos, souffleur, ébogueuse, filets de récolte.

Le taux d’aide est de 40% maximum sur les montants éligibles.

Documents à télécharger

Le Plan Régional et Départemental « Châtaigneraie Traditionnelle » est en cours de reconduction. De nouveaux documents pourront être téléchargés dès 2023.

Les aides à la création d’accès aux parcelles

Des aides sont également proposées pour accompagner les exploitants agricoles et les propriétaires dans la réalisation de pistes d’accès aux châtaigneraies.

Cela concerne les pistes collectives, mais également, depuis l’automne 2020, la création d’accès individuels aux parcelles (uniquement pour les exploitants agricoles. Un diagnostic de potentiel des parcelles desservie doit être réalisé.

Piste de desserte créée sur la commune d’Aizac

Documents à télécharger

Le Plan Régional et Départemental « Châtaigneraie Traditionnelle » est en cours de reconduction. De nouveaux documents pourront être téléchargés dès 2023.

Les aides à la valorisation du bois de châtaignier

Pour améliorer la qualité sylvicole de leurs parcelles, et pour valoriser le bois de châtaignier, les propriétaires peuvent solliciter le Parc, en Sud Ardèche, et la Chambre d’Agriculture, en Nord Ardèche pour :

  • Un diagnostic du potentiel sylvicole de leurs parcelles
  • Un accompagnement à la mise en place d’une gestion forestière durable dans la perspective d’une demande d’aides auprès de Sylv’ACCTES
  • Un accompagnement à la réalisation des travaux

Les opérations sylvicoles aidées financièrement par le dispositif Sylv’ACCTES sont les opérations non rentables de coupes d’amélioration et de travaux sylvicoles :

Coupes: l’ouverture de cloisonnements d’exploitation, les opérations de balivage dans le taillis afin de garder les rejets les plus vigoureux, les éclaircies déficitaires lorsque l’opération n’est pas rentable et le débusquage alternatif.

Travaux sylvicoles: le martelage d’éclaircie pour convertir son taillis en futaie irrégulière ou à couvert continu, le travail du sol, la pose et l’enlèvement de protections contre le gibier, l’enrichissement en cas de déficit de régénération (hors robinier et chêne rouge) et enfin un diagnostic stationnel réalisé par un professionnel en cas de doute sur l’avenir du peuplement existant (conseillé notamment en cas d’enrichissement).

Certaines de ces opérations sont indispensables à l’acquisition d’une forêt produisant du bois d’œuvre de bonne qualité. Le taux de subvention pour ces opérations peut s’élever jusqu’à 70% du montant HT des travaux éligibles.

Vous pouvez télécharger ci-dessous une fiche présentant plus en détail le dispositif d’aide.

Documents à télécharger

Mission suivie par

Ruben Lopez

- Chargé de mission

Reconquête de la châtaigneraie

Tél. : 04 75 36 38 96

Camille Demené

- Chargé de mission

Reconquête de la châtaigneraie

Tél. : 04.75.36.38.63

- Portable : 06.19.21.69.83