Affleurement : couche de roches visible en surface.


Arène : sable provenant de l’érosion de roches magmatiques ou
métamorphiques, ces sables d’origine granitique constituent la majorité de nos plages ardéchoises (Chassezac, Ardèche etc…) .


Argile : terme désignant soit un minéral soit une roche composée pour
l’essentiel de ces minéraux. Les argiles sont abondantes dans les formations
sédimentaires continentales ou marines. Certaines trouvent leur origine dans l’altération des minéraux de roches très diverses (argiles d’altération).


Basalte : roche volcanique liée au refroidissement d’une lave fluide (volcanisme de type effusif), les gros cristaux visibles sont des pyroxènes noirs et des olivines (vert jaune), la pâte est gris foncé, noire ou rouge suivant le degré d’oxydation du fer.


Belemnite , groupe fossile de céphalopode, apparenté aux seiches actuelles,
dont il ne reste le plus souvent fossilisé que le rostre (en forme de balle de fusil)


Bombe volcanique : c’est un fragment de lave projeté ayant une forme
particulière, bombe en ruban, bombe en fuseau, bombe en bouse de vache.


Calcaire : roche sédimentaire contenant plus de 80% de calcite ou carbonate de calcium.


Cône de scories : Edifice volcanique constitué de projections volcaniques
souvent vacuolaires liés à un magma chargé de gaz.


Détritique : roche formée de débris minéraux ( grès) ou organiques. Dans un contexte de dépôt de plateforme externe de nombreux niveaux de calcaires sont d’origine détritiques car ils sont très riches en débris d’organismes (coquilles cassées par la houle) appelées clastes ou bioclastes.


Diatomit: roche constituée par des débris de diatomées, ces algues
unicellulaires, sont présentes dans des milieux lacustres. Elles sont entourées d’un test en silice, dont l’accumulation sur le fond peut conduire à la formation d’une roche. Très friable celle-ci ne se conserve que lorsqu’elle a été protégé par des couches plus dures sus jacentes souvent des coulées de basalte.


Dôme: un dôme de lave se forme lorsque de la lave riche en silice ne parvient pas à s’écouler ou de manière insuffisante. Elle s’accumule alors au sommet de la cheminée et forme une masse pouvant prendre différentes formes mais ressemblant généralement à un dôme, d’où son nom, mesurant de quelques mètres à plusieurs centaines de mètres de hauteur.


Dyke : ancien filon de lave refroidie et figée, large de quelques dizaines de
centimètres à plusieurs mètres pouvant atteindre plusieurs dizaine de mètres de long.


Erosion : ensemble des phénomènes se déroulant en surface qui détruit les
roches superficielles et déplacent les fragments obtenus modifiant ainsi le
relief.


Faille : cassure dans un terrain déplaçant plus ou moins chaque compartiment ainsi défini.


Granite: le granite est le résultat du refroidissement lent, en profondeur, de
grandes masses de magma issues de la fusion de la croute affleurant finalement par le jeu de l’érosion qui décape les roches sus-jacentes. C’est une roche cristalline non orientée grenue aux grains imbriqués les uns dans les autres ; les minéraux sont des quartz des feldspath s et des micas.


Grès, roche sédimentaire détritique constitues de grains de sable cimentés par de l’argile du calcaire ou de la silice.


Gneiss,roche cristalline massive orientée mais qui ne se débite pas en feuillets ; où les lits sombres riches en micas noirs alternent avec des lits plus clairs riche en quartz et en feldspath.


Houille : La houille est une roche carbonée sédimentaire correspondant à une qualité spécifique de charbon, intermédiaire entre le lignite et l’anthracite (soit 80 à 90 % de carbone). De couleur noirâtre, elle provient de la carbonisation d’organismes végétaux et peut donc servir de combustible fossile.


Lave : une fois en surface, libéré de ses gaz le magma donne naissance à la lave.


Lahar : Un lahar est une coulée boueuse d’origine volcanique, elle est issue de la remobilisation des cendres et autres projections meubles par des fontes de neige et de glace et des pluies.


Maar : édifice volcanique d’origine phréatomagmatique où s’est produit la
rencontre entre le magma et l’eau. Cette mise en contact provoque de violentes explosions qui génèrent un cratère taillé à l’emporte pièce dans la croute terrestre et déposent à la périphérie des produits d’explosion appelés tufs de maars .


Métamorphisme: Ensemble des mécanismes de transformations minérales liés à des changements de température et de pression qui modifient les roches parce qu’elles ne sont plus dans les conditions de leur formation.


Magma : mélange de roches totalement ou partiellement fondues et de gaz.


Migmatite : roche résultant d’une fusion partielle d’une roche préexistante.
Elle présente ainsi un mélange de parties fondues de nature granitiques et
d’autres parties non fondues, métamorphiques.


Neck : Relief volcanique issu de la mise en relief par l’érosion de l’ancienne
cheminée volcanique remplie de magma refroidi.


Olivine : (péridot) minéral vert, c’est le constituant principal des roches du
manteau supérieur.


Péridotite : roche verte constitutive du manteau, que l’on retrouve en enclave dans certains basaltes.


Phonolite: roche volcanique sous-saturée en silice , l’orientation des minéraux est difficile à voir mais c’est elle qui donne le débit en dalles sonores (d’où son nom) ; elle est constituée de microlites de feldspaths (sanidine, anorthose), feldspathoïdes et pyroxènes dans une matrice vitreuse peu abondante..


Protrusion: elle se forme lorsqu’une lave visqueuse monte dans la cheminée volcanique sans s’étaler, elle ne s’écoule pas et donne souvent naissance à unef orme en pain de sucre. Localement appelé Suc.


Orgues basaltiques les orgues ou prismes se forment par rétraction de la lave en fin de refroidissement. Il y a alors diminution de volume liée à la solidification totale de la coulée. La prismation qui se forme s’effectue perpendiculairement aux surfaces de refroidissement. Il en résulte des orgues verticales pour une coulée horizontale.


Pyroclastites : matériaux volcaniques de taille variable (tufs, cendres, lapillis…) liés à la fragmentation de la lave lors de son épanchement en surface.


Rejeu : il ya rejeu lorsqu’une faille préexistante est le lieu d’un mouvement
ultérieur ; le déplacement des blocs de part et d’autre pouvant être dans le
même sens ou dans un sens contraire ou premier.


Relief inversé : ou inversion de relief sont des termes de géomorphologie pour désigner un paysage dont les parties hautes, des plateaux par exemple, correspondent à des parties autrefois en creux ; le plus souvent il s’agit de coulées de lave de fond de vallées qui sont par la suite mises en relief par l’érosion qui élimine les matériaux environnants moins résistants.


Ring dyke: filon de lave circulaire


Rivières de pierres: il s’agit de langues de blocs redressés en tous sens, sans
liant entre les blocs(en surface), elles sont déconnectées des zones d’éboulis d’où elles sont issus . Elles sont issues du déplacement, sur des pentes faibles, de blocs sans doute emballés dans de la glace lors des périodes glaciaires.


Rivière divagante: cours d’eau présentant des chenaux instables, formant des divisions ou connexions entre ces bras, dits anastomosés. Ces différents bras dessinent un réseau complexe et changeant rapidement de place, prenant une forme qui fait penser à une tresse souvent là où la pente est plus faible, souvent dans une plaine de piedmont. Les différents bras dessinent des îles temporaires constituées de sédiments arrachés aux montagnes.


Sédiment : particules de taille variable provenant de l’érosion de roche
préexistantes ou d’une activité biologique(coraux…) qui s’accumulent le plus souvent sous l’eau.


Schiste: roche cristalline massive orientée mais qui ne se débite pas en feuillets ; où les lits sombres riches en micas noirs alternent avec des lits plus clairs riche en quartz et en feldspath


Stratotype: affleurement qui sert de référence pour définir un étage
géologique, c’est-à-dire un étage de l’échelle stratigraphique.


Strombolien: se dit d’un volcan dont l’activité éruptive est proche de celle du Stromboli où alternent une activité éruptive explosive avec fontaine de lave et projections et une activité effusive avec des coulées de lave très fluide.


Synclinal : pli d’une couche géologique de forme concave, c’est-à-dire en forme de cuvette.


Trachyte: un trachyte est une roche volcanique non orientée issue du
refroidissement d’une lave visqueuse riche en feldspaths alcalins et à teneur en silice assez élevée.