Un patrimoine rural exceptionnel

Outre l’habitat traditionnel, le petit patrimoine bâti lié aux activités agricoles (terrasses, béalières, clèdes, fours à pain, , etc.) est remarquable. Les conditions naturelles n’ont jamais permis à l’activité agricole de se perfectionner comme dans d’autres régions, mais ont obligé les paysans à faire preuve d’une ingéniosité permanente, livrant au cours des siècles un petit patrimoine rural unique, devenu fragile aujourd’hui.

Vestiges d’une béalière – Crédits Pascal Rey

La terrasse de pierre sèche colonise toutes les pentes ; elles ont été le support de la prospérité de ces zones de pentes. Elles demeurent aujourd’hui un support important à l’agriculture de pente.

Ce patient et ingénieux travail a donné naissance à un petit patrimoine rural remarquable : escaliers,rampes de pierre, petits aménagements hydrauliques destinés à drainer l’eau et irriguer les cultures.

Cultures sur terrasses en pierre sèche

Les nombreux moulins à eau des Monts d’Ardèche méritent une attention particulière en tant que témoins d’une vie agricole intense. Jusqu’à la seconde guerre mondiale, on comptait les roues par centaines. Les moulins ont fait partie intégrante de la vie quotidienne. Leurs activités étaient multiples : grain, huile, châtaignes, foulon, papier, etc.

Maison des énergies renouvelables – Moulin de Masméjean

Mission suivie par

Marie-Françoise Perret

- Chargé de mission


Tél. : 04.75.36.38.92

- Portable : 06.84.05.22.01