Voyage dans le GrandNord Ardèchois

Qui n’a jamais rêvé de suivre les traces de Jack London ? Pourcela, partez à la découverte du site Natura 2000 et ENS du secteur des sucsGerbier et Mézenc. Du fait de son altitude, de sa géologie et de ses conditionsmétéorologiques particulières, ces grands espaces sauvages présentent de fortesimilitude avec les paysages, la faune et la flore du Grand Nord. Les grandesforêts de hêtres et de sapins qui s’étendent à perte de vue ressemblent à s’yméprendre à la taïga sibérienne et les landes de bruyères et de myrtillesprésentes sur les sommets nous rappellent les toundras de l’Alaska. Lafaune et la flore que l’on y rencontre est alors unique en Ardèche comme leSéneçon leucophylle qui ne pousse qu’au sommet du Mont-Mézenc ou encore lesLycopodes, sorte de petite fougère surgit de la nuit des temps, qui ne poussentqu’au milieu des landes sommitales. Le chant flûté de la Chouette de Tengmalm,petite chouette de montagne relictuelle de l’époque glaciaire, résonne encoreau printemps dans les veilles forêts et les fameuses tourbières, sortesd’éponges géantes qui abritent une flore remarquable, alimentent toujours lesnombreux cours d’eau du site. Ses paysages parsemés de volcans en formearrondie, appelés localement sucs phonolithiques et dont le plus célèbre est leMont-Gerbier-de-Jonc où la Loire prend sa source, sont vraiment uniques enEurope ce qui leur ont valu une reconnaissance internationale avec la présencede trois sites classés (le massif du Mézenc, le Mont-Gerbier-de-Jonc et lacascade du Ray-Pic) et d’une dizaine de géosites du Géoparc mondial UNESCO desMonts d’Ardèche.

* sucs phonolithiques : volcan dont la lave visqueuse ne s’est pas écoulée et qui a ainsi formé des dômes volcaniques. La roche résultante de cette lave particulière est appelée phonolithe ce qui vient du grec « lithos » = « roche » et de « phono » = « qui sonne ». Cette roche a en effet la particularité d’émettre un son musical lorsque vous les tapez les unes sur les autres.

Le Lycopode sélagine

Balade dans les landessubalpines du Mont Mézenc

Seulement une petite heure de marche pour 200m de dénivelé permet d’accéder au sommet du Mont Mézenc.  De là haut, vous pourrez ainsi admirez les landes subalpine et le panorama à 360° sur l’ensemble de l’Ardèche et de la Haute-Loire. Par temps clair, on peut apercevoir les Alpes et même le Mont-Blanc.