De l’eau, des terrasses et des hommes, un itinéraire pour comprendre l’histoire des terroirs en terrasse

Dansla vallée de la Beaume, Ribes est une petite commune dont le paysage enterrasses retient l’attention, tant il est vaste et bien entretenu. Dans lecadre d’un programme de recherche sur les spécificités des terroirs desarrières pays méditerranéens, Ribes a été étudiée pour la singularité de sesterrasses et des systèmes hydrauliques associés : nombreuses sources quiremplissent de multiples bassins, calades qui servent à la fois à cheminerentre les ensembles de terrasses mais aussi à évacuer les eaux d’orage,notamment lors des épisodes pluvieux cévenols.

ThierryRuf, directeur de recherche à l’IRD (Institut de recherche pour ledéveloppement) a piloté ces travaux depuis trois ans. Un inventaire desouvrages a été réalisé et le parcours proposé consistait justement à suivre lecheminement des eaux et à réfléchir aux différents processus historiques quiont conduit les hommes et les femmes de Ribes à bâtir un environnementexceptionnel.  Malgré le temps maussade,une vingtaine de personnes ont suivi cette balade, avec beaucoup d’échanges etde regards croisés au cours des observations dans les zones bâties comme dansles terrasses encore largement cultivées ou plantés de vignes, d’oliviers, dechâtaigniers.