Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

L'actualité du Parc

Retour à la liste

« A la découverte du geste créatif » par Xavier Ott. Retour sur la journée à la Maison du Parc

Publié le 30 juin 2015

Retour en images sur la 3ème journée « Artistes en herbe, tous au jardin ! » sur le thème « À la découverte du geste créatif ». Dimanche 14 juin 2015.


  • Bienvenue...

Des flèches au sol pour accompagner notre arrivée. Des flèches en pouzzolane, en végétaux, en brindilles de bois ou juste tracées dans la terre. Des flèches pour jalonner un parcours accueillant les arrivants, soit une dizaine d’enfants et une dizaine d’adultes… Courbé vers le sol, Xavier Ott, grand sourire aux lèvres, est déjà à l’œuvre. Dès qu’ils arrivent les participants se mettent à assister l’artiste pour la production de nouvelles flèches, guidant vers un imaginaire fertile, indiquant une voie tournant le dos au château pour se diriger vers la nature quelque peu exubérante du volcan.

  • Initiation au Land Art

Contre le mur de la grange en ruines, Nicolas Dupieux rassemble tout le monde et présente le programme de la journée et avec tout ce que la nature nous offre, cette journée va être forcément créative. Au programme : initiation au Land Art, ou art éphémère, art in situ, art environnemental. Des œuvres pour quelques minutes, quelques heures ou quelques jours, confectionnées à partir d’éléments puisés dans la nature autour du château de Rochemure, siège du Parc des Monts d’Ardèche. « Je vais vous faire découvrir un art qui se pratique dans la douceur, un art qui respecte l’environnement, souligne Xavier Ott, artiste pluridisciplinaire, oeuvrant en faveur de l’écologie et du sociétal. Les œuvres que nous allons réaliser auront une durée de vie très brève et elles ne se vivront ensuite que par la photo qui agit ici comme une sorte de révélateur. Nous allons nous balader dans la nature sans savoir exactement ce que nous allons faire, nous allons nous laisser guider. La nature nous appellera quand un événement surgira que notre œil remarquera. Alors ce sera le début du processus de création. »

  • Première création collective

En ce dimanche de juin, le ciel est très bas. Mais peu à peu le gris fait place à une lumière de moins en moins timide. Derrière le voile blanc des nuages qui se déchire, les montagnes grises apparaissent. Nous gagnons les abords des châtaigniers bordant la mare. Sur une petite butte en gravillons, Xavier Ott avait préalablement débuté une création en feuilles et fleurs de châtaignier. Nous cueillons des feuilles sur les rejets et au centre de l’arbre, aux endroits pénalisant le moins sa végétation. En cueillant, nous remarquons mille petits détails comme les larves de cynips, l’attaque d’un insecte… Ensuite, nous apportons notre contribution à l’œuvre en chantier ; le vert des feuilles fait oublier le gris du gravier. Sur cette première réalisation commune, on découvre de nombreuses formes en fleurs, en vallées fuyant les hauteurs, en compositions comme autant d’offrandes sensibles à la nature. « Le but du Land Art est atteint, se réjouit Xavier Ott. On se fait plaisir, on crée, on est concentré et donc on se trouve sans le vouloir en posture de méditation. »

  • On est tous des cobbayes !

Plus loin, un participant se couche sur le sol. Il sert de support à la création. Avec l’apport et l’installation de graminées, de feuilles et de fleurs, dans le respect de la personne, son visage s’inverse ; son front devient menton et son menton devient front. Le nom des végétaux et parfois leur utilisation sont même abordés au moment de la création. Avec l’identification des plantes, place est laissée à la botanique, à la géologie aussi, tout comme aux aspects des cultures humaines à l’image des rites de décoration des corps avec des fleurs au moment de la mort… L’exercice du Land Art est aussi le prétexte au développement de la culture générale et au partage entre les participants. « C’est vrai qu’en faisant cela, je m’ouvre plus à mon environnement, affirme une participante. J’aiguise ma curiosité et je regarde différemment autour de moi. » Ainsi deux petites filles, en écoutant les oiseaux et en admirant un repli de la montagne dominant le village, ont pensé à un nid. Elles se sont mises à le confectionner avec du foin. Un autre enfant a imaginé un visage de troll dans une motte de terre, du foin et deux cailloux. Xavier se laisse séduire par l’imagination et la créativité de chacun. Entièrement disponible, il accompagne d’un conseil, d’un mot juste, d’un regard différent les artistes en herbe.

  • Vieilles pierres, miroir de l'eau...

Quelques dizaines de mètres plus loin, une portion de calade toute neuve propose une ouverture en éventail sur la nature environnante. Aussitôt, nous imaginons comment souligner cette caractéristique et un trait de feuilles et de fleurs artistiquement déposées sur les pierres du chemin guide le regard vers la beauté de notre environnement. Encore quelques mètres et déjà un autre univers s’offre à nous. L’eau est présente et l’herbe plus grasse, plus verte. Les enfants, tout au plaisir de patauger des mains et des pieds dans l’eau, barrent un petit ru avec des pierres tandis que d’autres accompagnés par les adultes cueillent des fleurs multicolores. Quand l’eau est devenue calme derrière le modeste barrage, les fleurs sont déposées à la surface en un tapis délicat et mouvant. Et tout à coup deux enfants enlèvent les pierres, libèrent l’eau qui en cascade entraîne les fleurs dans une course folle… Le Land Art peut être aussi vivant.

Les plaisirs de l’eau ne font pas oublier l’appétit aux enfants. Les douze coups de midi ont depuis longtemps sonné à la cloche de l’église du village. Il est temps de regagner la cour du château pour un pique-nique commun sous le soleil.

  • La mare aux libellules, support de nos créations

Les nuages envahissent à nouveau le ciel. Malgré tout, nous tentons une nouvelle sortie en direction de la mare aux libellules. Sur le chemin, une flaque d’eau marron est le prétexte à une création de formes en mikado à base de tige de graminées, flottant à la surface… Nous poursuivons jusqu’à la mare. Les premières gouttes de pluie à la surface de l’eau dessinent des ronds s’élargissant, et hop vient immédiatement l’idée de tresser des couronnes végétales à déposer sur l’eau pour imiter les gouttes de pluie. Doucement, ces couronnes vertes dérivent à la surface au gré du faible courant et du vent qui se lève. Enfin, sur le chemin, un parcours de feuilles de roseaux agrémenté de plein d’autres éléments guide nos pas vers une création en cercle. Nous sommes tous assis autour les mains croisées puis tournées vers le ciel plombé. Ce dernier n’attendait que ce moment là pour libérer les trombes d’eau de l’orage. En un éclair, nous sommes trempés jusqu’aux os et c’est en ordre dispersé que nous regagnons tous le château.

Les brioches et les jus de fruits détournent pour un temps l’attention des habits gorgés d’eau. Le sourire n’a pas déserté les visages des petits et des grands. Personne n’oubliera ce beau dimanche…

Le prochain rendez-vous est fixé au dimanche 13 septembre. Au programme : fantasmagories naturelles, voir l’humain dans la nature, réaliser une figure humaine avec des éléments naturels, par Yzo, artiste s’adonnant à la sculpture sur métal. Ces animations destinées aux familles avec des enfants à partir de six ans sont gratuites, mais l’inscription préalable est obligatoire au 04 75 36 38 60 car le nombre de places est limité.

Texte : Bruno Auboiron (EncreS en ScènE)

Pour en savoir plus :

Planning des rencontres "Artistes en herbe, tous au jardin !"

Lancement de la saison 4 de l'opération "Accueillons la nature au jardin !"

Pour aller plus loin

Mission suivie par

Elu référent : Raoul L'Herminier

Chargé de mission : Nicolas Dupieux

NDPatrimoine naturel et environnement

Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche 
Domaine de Rochemure 
07380 JAUJAC 
Tél. : 04.75.36.38.60.
Portable : 06.19.21.68.34.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

VIE DU TERRITOIRE

Le Parc en images



Voir la photothèque


Rechercher une actualité

 
 

Agenda

    Voir tous les évènements


    Le Parc à la loupe


    Découvrez les artisans, les producteurs, les sorties rando, les événements, les rendez-vous terroir, les maisons et musées... des Monts d'Ardèche.

    Accédez à la carte interactive

    carte-interactive

     

     

     

     

     

     

     

     

    Météo


    Jaujac, Parc des Monts d'Ardèche