Monts d'Ardèche natural regional Park

Parcours artistique

Les artistes invités

« C’est du choix des sites qu’a été menée la réflexion sur le choix des artistes. Ces artistes, tous de renommée internationale, aiment travailler en dehors des espaces consacrés à l’art. De générations et de cultures différentes, ils font tous preuve d’une extraordinaire capacité à réagir à un environnement donné. »

David Moinard, directeur artistique

 

Stéphane Thidet

L’univers de Stéphane Thidet explore l’inconscient collectif, l’enfance, le divertissement. Ses œuvres laissent une large place à l’imaginaire : des montagnes poussent au centre d’un billard, un amas de confettis noirs devient un lourd terril, une piscine renversée se transforme en chapelle… À considérer ses œuvres, le regardeur s’étonnera sans doute de la mutation qu’y subit le réel alors que l’essentiel des caractéristiques qui l’organise est respecté et que leurs apparences ne nous éloignent que peu du vraisemblable. Pourtant, il est incontestable qu’une distorsion s’exerce à chaque fois sur le visible, comme si un travail de sape minait les formes les plus familières, provoquant une incertitude d’autant plus troublante qu’elle peine à identifier sa cause.

Artiste invité pour le site de la Chartreuse de Bonnefoy

Site internet : www.stephanethidet.com

 

 

 

Felice Varini

Le travail de l’artiste franco-suisse Felice Varini, né en 1952, s’inscrit dans le champ de la peinture. Depuis les années 1970, qu’il s’agisse d’espaces fermés ou de paysages urbains, sa peinture se déploie en dehors du tableau, à même les éléments architecturaux en présence. Felice Varini développe ainsi un art de l’in situ, il agit en sa qualité d’artiste sur la réalité physique d’un paysage, d’une architecture. Dès ses débuts, il s’est affranchi du cadre de la peinture pour la développer dans l’espace. Paradoxalement, il met à jour le caractère fondamentalement bidimensionnel de la peinture puisque vus d’un point très précis, les fragments peints dans l’espace s’assemblent pour former une géométrie parfaite qui s’impose au regard. En dehors de ce point de vue, c’est l’éclatement de la figure, les volumes de l’espace reprennent le dessus. Invité dans les plus grandes institutions artistiques mondiales, Felice Varini est, sans conteste, l’un des artistes les plus reconnus de sa génération au niveau mondial.

Artiste invité pour le site de l'Abbaye de Mazan

Site internet : www.varini.org

 

Gilles Clément

On ne présente plus Gilles Clément ! Plutôt que comme paysagiste ou artiste, il aime à se définir comme jardinier. Mais il est aussi un penseur qui a inventé plusieurs concepts aujourd’hui célèbres. Celui du jardin planétaire envisage de façon conjointe et enchevêtrée la diversité des êtres sur la planète, le rôle gestionnaire de l’homme face à cette diversité. Le tiers-paysage est un fragment indécidé du jardin planétaire. Il désigne la somme des espaces où l’homme abandonne l’évolution du paysage à sa seule nature. Une sorte de réservoir génétique de la planète, l’espace du futur. Gilles Clément est aussi le créateur des jardins du musée du Quai Branly et de bien d’autres en France et dans le monde. Et puis il y a la Vallée, dans la Creuse, l’endroit où il a décidé en 1977 de vivre, de construire et d’expérimenter ses concepts.

Artiste paysagiste invité pour rendre visible la ligne de partage des eaux

Site internet : www.gillesclement.com

 

Éric Benqué

Il y a une variété parfois déroutante dans la nature des projets du parcours d’Éric Benqué : de luxueuses réalisations sur terre ou sur mer côtoient des collaborations avec des artisans en Bourgogne, en Inde ou au Mali, des marchés publics alternent avec des projets plus éphémères. Chaque fois cependant, la question de l’adéquation au contexte est posée car elle revêt une question plus large, celle de la place de l’humain dans ce contexte et par extension dans le monde. L’adéquation au contexte spatial est la plus immédiatement visible : ses collaborations régulières avec des architectes nourrissent sa pratique et lui permettent de développer une attention particulière à la dimension véritablement spatiale du projet de design. Mobilier, aménagements ou scénographies d’expositions, tous interrogent le rapport des objets à l’espace qui les accueille, explorent la relation du plein et du vide, le sens et les conséquences de la situation des objets dans l’espace.

Ce sont également les contextes matériels et techniques qui façonnent le projet : dans cette attention du designer aux qualités intrinsèques des matériaux qu’il met en œuvre, dans le plaisir évident des raccords, des assemblages. La recherche de constructions économes en matière, la simplicité de la mise en œuvre et des solutions formelles sont autant de constantes qui traduisent dans son travail le souci d’une proposition juste, en accord avec son époque : une quête de simplicité, d’harmonie.

Designer invité pour la collection de mobilier design pour le GR 7

Site internet : www.benque.org

 

Toplamak (Anne de Sterk, Frédéric Dumond et Éric Watt)

Présentation des artistes par eux-mêmes

« Toplamak est un projet d’union. Aujourd’hui composé de trois artistes, Anne de Sterk, Frédéric Dumond et Éric Watt, il appelle à devenir quintet, octet, prêt à s’agrandir, à se moduler et à redevenir trio.

Toplamak est un verbe turc qui signifie : réunir les amis.

Toplamak, c’est une manière première d’éprouver la rencontre entre trois artistes dont l’un des points communs évidents est l’exploration du langage dans la rencontre du poétique et du politique. Nous citons volontiers Edouard Glissant. “J’appelle créolisation la rencontre, l’interférence, le choc, les harmonies et les disharmonies entre les cultures, dans la totalité réalisée du monde-terre. Ma proposition est qu’aujourd’hui le monde entier s’archipélise et se créolise”. »

Chacun des artistes de Toplamak développe une activité artistique personnelle présentée dans de nombreuses institutions. Créé en 2013, Toplamak a été rapidement invité à des projets de création, notamment dans le cadre de la manifestation Genève Villes et Champs, dans lequel ils proposent, tout au long de l’été 2014, une impressionnante installation.

Collectif d’artistes invités pour le GPS artistique dédié

Site internet : www.toplamak.eu

 

Huang Yong Ping

Artiste d’origine chinoise installé depuis 25 ans en France, Huang Yong Ping est aujourd’hui un des artistes les plus reconnus internationalement. Oriental vivant en occident, il affirme dans son statut d’habitant du monde une recherche permanente de l’altérité. La question environnementale est très présente dans son art où il a régulièrement mis à jour le paradoxe de l’homme sciant la branche sur laquelle il est assis, tiraillé entre ses capacités créatrices et ses pulsions destructrices. D’une grande force visuelle, ses œuvres ne sont ainsi pas dénuées de violence. Usant de l’animalité de manière récurrente pour sa caractéristique universelle, jonglant sans cesse entre mythes orientaux et occidentaux, il révèle la crise totale qui ébranle le monde tout en continuant une inlassable quête de la beauté. Huang Yong Ping est l'artiste choisi pour investir le Grand Palais en 2016 à l'occasion de Monumenta.

Artiste invité pour l’Abbaye Notre Dame des Neiges

Site internet : Huang Yong Ping sur Wikipédia

 

Gloria Friedmann

Gloria Friedmann interroge avec légèreté le monde et la vie en évoquant des problèmes existentiels, en mettant en évidence la précarité d'une vie sur terre, la vulnérabilité des corps et des esprits. La nature et la culture s'opposent et se questionnent dans son oeuvre protéiforme où s'entremêlent sculpture, photographie, dessin, peinture et installation. Avec un humour toujours acerbe, l'artiste engagée, militante écologique, appelle à une prise de conscience et suscite une réflexion sur la mort et la vanité de toute chose. Son travail est hors du temps, loin des convenances et de la mode, là où on ne l'attend pas.

Artiste invitée pour le site de la Borne