Monts d'Ardèche natural regional Park

Forêts

Petite histoire de la forêt

Une histoire mouvementée

1

A la révolution française, le taux de boisement était de quinze pourcents. Les forêts étaient cantonnées à quelques zones difficiles d’accès et aux sols les plus pauvres Seuls trois domaines monastiques constitués des massifs d’envergure : Les Chambons (commune de Borne), Mazan-L’Abbaye et Bonnefoy (commune du Béage).

Ces peuplements situés en zone de montagne étaient renommés au XVII siècle. L’inspecteur royal indiqué que ces massifs « pouvaient fournir les plus beaux sapins qui fussent non seulement dans tous les pays du Languedoc, mais même dans les basses et hautes Pyrénées ». A l’inverse, il mentionne aussi que le bois était mal coupé, que les troupeaux pâturent et abroutissent les pousses et freinent la régénération de la forêt, que des défrichements sont mal conduits…

Dès le XIVe siècle et jusqu’à la deuxième guerre se pratique aussi la fabrication de charbon de bois à partir des taillis de hêtre. Nombreuses restent les traces de cette activité en forêt.

Photo aérienne de la Maison du Parc en 19573aChâtaigneraie bois de la Coupe de Jaujac

La fin du XIX siècle marque la reconquête de la forêt. Le pin maritime fut tout d’abord introduit dans le Piémont Cévenole pour approvisionner les mines d’Alès. Il y eu aussi des campagnes de plantations dans le cadre de la politique nationale de Restauration des Terrains en Montagne, consécutive aux inondations catastrophiques du milieu du XIX siècle, 10 000 ha environ furent plantés dans les vallées.

Au début du XX siècle, c’est aussi l’exploitation des tanins de châtaigniers. Un quart des vergers furent exploités, certains regreffés, d’autre convertis en taillis.

Après la deuxième guerre mondiale, le Fond Forestier National (FFN), permettait de boiser les terres délaissées par l’agriculture. Nombreux sont les plantations de douglas, pins laricio, épicéas et groupements forestiers actuels ayant cette origine. La dynamique naturelle à fait le reste. Le Parc des Monts d’Ardèche est aujourd’hui l’un des plus boisés de France.

Plantation d’épicéasPlantation de douglas des BoutièresPlantations de pins dans un groupement forestier

Go further

Project followed by

Elu référent : Alain Féougier

Chargé de mission : François Chifflet

François Chifflet

Forêt

Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche 
Domaine de Rochemure 
07380 JAUJAC 
Tél. : 04.75.36.38.93 
Fax : 04.75.36.38.61

Contact

NOS ACTIONS

News


La Fabrique des Monts d’Ardèche

La Fabrique des Monts d’Ardèche

Le samedi 25 novembre 2017 à la Maison du Parc à Jaujac Donnons des suites à vos idées ! La Fabrique des Monts d’Ardèche invite les...

Un guide des prairies de l'AOP Fin Gras du Mézenc

Un guide des prairies de l'AOP Fin Gras du Mézenc

Le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche, l’Association AOP Fin Gras du Mézenc, la Chambre d’agriculture de l’Ardèche et le...

Journal du Parc n°24 Dans les coulisses du PARTAGE DES EAUX

Journal du Parc n°24 Dans les coulisses du PARTAGE DES EAUX

Ce numéro de l'automne 2017 est consacré à > la relance de l'opération "Reconquête de la châtaigneraie" > La Fabrique des Monts...

View all the news


Agenda

    View all the events


    Interactive map


    Find out about the craftsmen, producers, walks, events, local food meetings, historical houses and museums...the Ardèche Mountains.

    Go to the interactive map

    carte-interactive