Naturpark Monts d'Ardèche Frankreich

Kulturerbe

Patrimoine

La préservation et la valorisation des patrimoines culturels spécifiques matériels et immatériels figure parmi les treize grandes orientations proposées par le Parc des Monts d'Ardèche dans sa nouvelle charte pour les années 2013-2025.

Les objectifs à l'échéance de ces douze prochaines années sont d'avoir participé à

  • Une meilleure concertation et coordination des actions patrimoniales du territoire
  • La valorisation des patrimoines agricoles
  • La connaissance, la sauvegarde et la mise en valeur des patrimoines industriels les plus spécifiques

Le patrimoine culturel suscite de plus en plus l'engouement et l'implication des associations locales et acteurs institutionnels, aussi bien dans le champ de la connaissance, que dans ceux de la protection et de la valorisation. Il est cependant difficile aujourd'hui de tirer un bilan global de l'état et de l'évolution de la connaissance et de la protection des patrimoines sur le territoire, compte tenu de la multiplicité d'acteurs et d'initiatives, ainsi que de l'éparpillement des données. Par ailleurs, certains patrimoines ont été moins investis que d'autres et nécessitent une méthodologie d'inventaire adaptée, comme par exemple la mémoire collective et orale.

Parmi les éléments patrimoniaux spécifiques aux Monts d'Ardèche, deux thématiques fortes ont tout spécialement retenu l'attention du Parc dans sa nouvelle charte : les patrimoines agricoles et le patrimoine industriel.

L'intense activité agricole des siècles passés a laissé de multiples empreintes sur le territoire, liées à une formidable capacité à s'adapter à la pente (terrasses, murets, calades...) ou à gérer l'eau (béalières, canaux, sources...). Le paysage est ponctué de petits ouvrages bâtis en lien avec les activités agricoles : clèdes, moulins, ruchers-troncs, cabanes de vignes, grangettes...

Quelques ensembles agricoles remarquables sont encore préservés. Leur maintien est cependant extrêmement précaire et dépend souvent de la poursuite de l'activité agricole. Il est difficile d'envisager la rénovation de tous les supports patrimoniaux issus de l'activité agricole. Les sites et éléments les plus remarquables doivent donc être identifiés, pour faire l'objet de mesures de sauvegarde, de restauration et de valorisation.

D'autre part, la diversité variétale (châtaignes, pommes, poires...) et les savoir-faire traditionnels, notamment en matière de castanéïculture, d'élevage, d'apiculture, de viticulture et d'arboriculture, font la renommée du territoire et véhiculent des valeurs d'authenticité et d'harmonie avec le milieu. La transmission de ces patrimoines est un enjeu pour le territoire et plus globalement pour les générations à venir.

Le territoire a connu une forte implantation industrielle au XIXème siècle, tout-à-fait exceptionnelle pour un territoire rural (textile, bijou...). Cet essor est notamment lié à la présence de l'eau, à une main d'oeuvre abondante et à l'ingéniosité des acteurs. La présence du bâti lié à l'activité industrielle est forte dans les vallées, et interroge l'habitant tout comme le visiteur. Certaines activités perdurent alors que d'autres, comme l'exploitation minière ou la tannerie, ont totalement disparu du territoire.

L'histoire industrielle s'est installée dans de nombreuses vallées, en bouleversant l'organisation sociale, avec une nouvelle répartition du travail et parfois l'arrivée de nouvelles populations. La mémoire est encore vive sur ces activités qui ont marqué de leur empreinte à la fois le territoire, la vie des familles et le contexte social. Des familles entières ont des témoignages et des récits à partager. Le travail de recueil de cette mémoire auprès des familles n'a encore jamais été mené, alors que ce patrimoine immatériel risque de disparaître d'ici deux à trois générations.

Les propositions de la nouvelle charte

L'Observatoire du patrimoine culturel des Monts d'Ardèche

Cette réalisation à l'initiative du Parc des Monts d'Ardèche répond à plusieurs objectifs : améliorer, organiser et partager les connaissances sur les patrimoines ; mais aussi identifier les patrimoines prioritaires, spécifiques, pour une action porteuse de sens ; et enfin participer à la sensibilisation et à la formation des multiples acteurs du patrimoine.

Outil d'aide à la décision, un tableau de bord et une cartographie recenseront études, acteurs, actions autour des patrimoines des Monts d'Ardèche. Ces données seront mises à disposition de l'ensemble des acteurs locaux. Les inventaires participeront à l'alimentation de cet outil.

La mise en valeur des patrimoines agricoles

Les objectifs poursuivis sont de perpétuer, faire vivre et évoluer les savoir-faire dans une logique patrimoniale, mais également dans une optique de développement local, de promotion du territoire et de construction du lien social. Pour cela, il s'agira d'améliorer la connaissance sur les savoir-faire, d'engager par exemple des projets de sauvegarde et de valorisation de sites de terrasses remarquables, l'un des patrimoines parmi les plus emblématiques du territoire. Seront privilégiées les démarches croisant les acteurs et répondant à plusieurs enjeux, culturels, économiques et sociaux.

Un itinéraire d'interprétation pourra être imaginé, prenant appui sur les sentiers patrimoniaux, et croisant les « Rendez-vous terroir » pour amener les visiteurs à la rencontre des producteurs et artisans, ceux qui font vivre les patrimoines agricoles et contribuent au partage des savoir-faire.

Les manifestations en lien avec les savoir-faire agricoles seront soutenues à travers la mise en réseau et la qualification.

La valorisation de l'identité industrielle du territoire

Loin d'une approche passéïste de l'histoire industrielle, il s'agira de tenter d'inscrire ce patrimoine dans une perspective de « recréation » et d'affirmation de nouveaux usages, dans une approche transversale (lien avec la culture, le tourisme, l'urbanisme, l'accueil d'habitants et de nouveaux actifs, ...).

Recueil de la mémoire ouvrière, inventaire du bâti, des techniques, permettront d'améliorer la connaissance et la reconnaissance du patrimoine industriel.

Les activités les plus spécifiques au territoire, comme le textile, les mines, la papeterie, les extraits tannants ou encore le bijou feront l'objet d'un plan d'interprétation à l'échelle du territoire, dessinant l'itinéraire de l'industrie, mettant en avant le bâti, le milieu géographique et humain, les processus techniques de la production, les conditions de travail, les savoir-faire, ...

Les initiatives culturelles, artistiques et touristiques construites autour d'édifices industriels ou de l'histoire à laquelle ils appartiennent, seront soutenues

Le Parc en actions

Les Cheminées d'usine - Exposition photographique et livre

En 2010, le Parc des Monts d'Ardèche a initié une réflexion sur le patrimoine industriel de son territoire. La présence des cheminées d'usine dans le paysage en a été le point de départ et le fil conducteur. Une exposition et un livre ont été produits grâce à la collaboration artistique d'Antoine Picard, photographe.

En savoir plus...

 

UNSERE AKTIONEN

Ansichten der Gegend

Aktuelles


La Fabrique des Monts d’Ardèche

La Fabrique des Monts d’Ardèche

Le samedi 25 novembre 2017 à la Maison du Parc à Jaujac Donnons des suites à vos idées ! La Fabrique des Monts d’Ardèche invite les...

Des leds pour tous

Des leds pour tous

Pour réaliser des économies d’énergie, le Parc des Monts d'Ardèche vous offre la possibilité de commander gratuitement ou à prix défiant...

L'eau et les terrasses à Ribes

L'eau et les terrasses à Ribes

Rencontre le 2 décembre de 17h à 19h à Ribes : "Singularité de la gestion de l'eau et des terrasses dans le terroir de Ribes". Restitution de...

Gesamte Rubrik "Aktuelles" ansehen


Der Park im Detail


Entdecken Sie die Handwerker, Erzeuger, organisierten Wanderungen, Veranstaltungen, lokale Termine, Museen... der Monts d'Ardèche.

Zur interaktiven Karte

carte-interactive