Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

NOS ACTIONS

Aménagement du territoire

Dans le cadre de ces missions constitutives, le Parc se doit d'assurer la protection et la valorisation de ses patrimoines (naturels et agricoles, bâtis, paysagers, culturels). Il doit également favoriser un développement local inscrit dans une logique exemplaire de développement durable.

Nulle « mise sous cloche » des Monts d'Ardèche : l'aménagement du territoire doit concilier le maintien et l'accueil d'activités et d'actifs et garantir la qualité des paysages et de l'environnement identifiés comme un support majeur du développement local.

Au quotidien, 3 axes de travail orientent ainsi l'action du Parc en faveur des habitants et des collectivités locales : la connaissance des paysages et l'accompagnement de leur évolution, la préservation et la valorisation du patrimoine bâti et architectural, la promotion d'un urbanisme durable.
 

Comprendre les paysages

Les paysages constituent une ressource transversale dans l'action du Parc. Leur préservation et leur valorisation est l'un des « cœur de métier » du Parc.

Il s'agit donc de :

  • connaître les paysages pour les protéger;
  • partager une vision commune du paysage et élaborer des politiques paysagères locales.
  • maîtriser l'affichage publicitaire et harmoniser la signalétique d'information locale.
     

Identifier le patrimoine bâti

Le patrimoine bâti présent sur les Monts d'Ardèche est extrêmement riche : village et hameaux accrochés aux versants, fermes isolées, moulinage et moulins, terrasses en pierres sèches, fours à pain, clèdes et autres bâtiments agricoles, béalières et sources aménagées, etc.

Ces constructions illustrent une remarquable adaptation des constructions à la pente à travers des ensembles bâtis remarquables et témoignent de savoir-faire particuliers liés à l'utilisation des matériaux. Les toitures de lauzes sont un élément majeur de ce patrimoine.

Ce patrimoine est riche mais fragile.

Il s'agit donc de :

  • mieux le connaître (inventaires, recherches) pour mieux le comprendre et le protéger;
  • de renforcer le conseil architectural ;
  • de proposer un accompagnement technique et financier sur certains projets ;
     

Favoriser un développement urbain de qualité

Les Monts d'Ardèche sont confrontées à des mutations profondes :

  • disparition irréversible des meilleures terres espaces agricoles souvent les plus favorables par le développement de l'habitat individuel diffus ;
  • banalisation des paysages par de nouvelles constructions souvent inadaptées au contexte local ou par des entrées de villes ou village dégradées ;
  • fragilisation de la biodiversité ;
  • étalement des réseaux et voiries couteux pour les collectivités et les habitants, crise énergétique ;
  • difficulté d'offrir des logements de qualité pour des communes confrontées à une pression foncière croissante ou devant faire face au contraire au maintien de population et des services ;
  • consolidation du lien social à l'heure où la ville « s'invite » à la campagne.

Ces enjeux forts en matière de gestion du foncier, de développement urbain et d'habitat durable nécessitent donc une forte mobilisation du Parc et des communes.

En matière d'urbanisme et d'architecture, le Parc doit ainsi développer ses actions pour favoriser une qualité exemplaire dans tout projet d'aménagement et de développement en insistant notamment sur les enjeux énergétiques et de biodiversité. 


Urbanisme

Le Parc des Monts d'Ardèche est composé de nombreux villages et hameaux qui offrent aujourd'hui un patrimoine bâti et paysager exceptionnel participant à l'attractivité du territoire. Les constructions traditionnelles ont été édifiées en portant une attention forte à leur adaptation à la pente, en veillant à être économe en espace, respectueuses des terres agricoles et de la ressource en eau, en privilégiant les matériaux et techniques locales, en créant des espaces de vies collectifs, etc. Les principes du développement durable étaient déjà présents.

En savoir plus...

Architecture

Adaptée à la pente et orientée au mieux pour tenir compte des contraintes climatiques, économe en espace et composée de volumes simples, utilisant les matériaux locaux et des savoir-faire ancestraux : l'architecture traditionnelle illustre de nombreux principes de l'architecture bioclimatique et du développement durable.

En savoir plus...

Paysage

Lors de l'élaboration du Plan du Parc qui accompagne notre charte constitutive, nous avions caractérisé les "grands paysages" du Parc, au nombre de six : plateau de Vernoux, massif du Mézenc Gerbier, Boutières, Haute Cévenne, Cévenne méridionale et Piémont cévenol.

En savoir plus...

 

NOS ACTIONS

Actualités


Stage pierre sèche à Malarce sur la Thines du 17 avril au 5 mai 2017

Stage pierre sèche à Malarce sur la Thines du 17 avril au 5 mai 2017

La commune de Malarce sur la Thines organise du 17 avril au 5 mai prochain un chantier participatif "tout public" de formation aux techniques de...

La géologie et la ligne de partage des eaux

La géologie et la ligne de partage des eaux

A partir de l’été 2017, le parcours artistique « Le partage des eaux » révèlera des oeuvres d’artistes internationaux le long de cette...

Un artiste en résidence

Un artiste en résidence

En amont de l’ouverture du Partage des eaux, le Parc a imaginé avec ses partenaires un dispositif pédagogique original. De mars à juin 2017,...

Voir toutes les actualités


Agenda

    Voir tous les évènements


    Le Parc à la loupe


    Découvrez les artisans, les producteurs, les sorties rando, les événements, les rendez-vous terroir, les maisons et musées... des Monts d'Ardèche.

    Accédez à la carte interactive

    carte-interactive